Sophie Legault

J’ai cessé mes activités.

Je vous réfère Véronique Longpré en toute confiance. Elle offre des services d’organisation et de rangement par le biais de sa compagnie Tout à sa place (438) 580-7330
Courriel

N’hésitez pas à l’informer que vous l’avez trouver via mon site 😉

_____________________________________________

J’ai été organisatrice résidentielle de 2003 à 2016

Des gens découragés par la quantité d’objets qui encombraient leurs espaces à la maison m’appelaient afin d’avoir de l’aide pour mettre un terme au désordre qui perdurait depuis trop longtemps autour d’eux.

Ensemble, nous triions des fonds de tiroirs, des hauts de garde-robes. Nous élaguions des bibliothèques, le garde-manger et des bas d’armoires. Du grenier au sous-sol et du garage au cabanon, chaque objet, dans chaque espace doit être touché, évalué et traité selon son utilité. Souvent mes clients me disaient « j’avais déjà trié, mais jamais je ne m’étais rendu aussi loin dans le détail ». Là était ma force, les amener plus loin !

J’ai appris à connaitre mes clients. Je connais leurs raisons qui les poussent à acquérir des objets et celles qui les empêchent de s’en débarrasser.
Ils ont leurs croyances, leurs joies, leurs peines, leurs justifications…
Parce que je les connais, je fais preuve d’un grand respect quand je travaille près d’eux. Je sais que faire appel à moi leur a demandé beaucoup de courage et d’humilité.
Ils me laissaient entrer chez eux, dans ce qu’ils ont de plus privé et de plus vulnérable.  J’ai aimé les seconder et j’ai été honorée de cette confiance qu’ils m’ont accordé.

Je sais bien que je n’ai pas le pouvoir de changer les gens. Je sais aussi que mon rôle était de les accompagner à faire un pas. Parfois un tout petit pas, parfois un grand bond. Mais chaque fois,  le client décidait de son rythme de croisière.

Au fil du temps, j’ai pu constaté la majorité du temps, que le problème n’en n’est pas un d’espace, mais bien d’un trop-plein d’objets !
Et pour cause ! Dans cette ère de consommation qui envahi l’espace vital des maisons, des lieux de travail, des écoles et des garderies… les gens se sentent étouffés, dépassés, frustrés et impuissants devant ces envahisseurs que sont devenus les objets.

Certains croiront qu’il est facile de Vaincre le désordre ! Soit ! Je les invite à le faire !

Je ne pratique plus. Je suis passée à autre chose.

Merci à tous ceux qui m’ont fait confiance,

Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *