Tous les articles par sophie

Ça pourrait être vous ?

Genre de courriel que je reçois depuis des années :

__________________________________________

J’aimerais beaucoup commander votre livre. Depuis que je suis toute petite, je me souviens avoir toujours une chambre en désordre. C’est d’ailleurs une bataille que j’ai toujours eu avec ma mère, qui considérait que ma chambre n’était jamais correct. Lorsque je suis déménager en appartement, c’est devenu pire, car maintenant je pouvais étendre mon désordre partout. Ma mère venant chez moi lorsque je n’étais pas la, j’avais toujours peur qu’elle critique mon appartement. Par la suite, je suis déménage loin de chez moi et j’ai eu la paix sauf lors de ses visites. Récemment, j’ai acheter un jumele, et je dirais que le problème s’est amplifié, par contre, cette fois je n’ai donner aucune clé à ma mère, elle ne peut donc pas venir sans que je sois la. Mais je dois dire que le désordre ne me dérange pas, par contre, lorsque j’invite des amies à la maison, ça doit être planifié, car je dois ranger avant. J’aimerais tellement avoir une belle maison rangée, avant les vêtements bien pliés, mais au lieu de ça, ils traînent toujours sur le sol, et j’en achète souvent alors ça empire, on ne voit plus le plancher de ma chambre ni de ma salle de bain. Je ne me sens pas bien quand j’y pense, mais ce n’est pas quelque chose de facile, quand j’essaie de ranger, tout s’embrouille dans ma tête, et je mets n’importe quoi n’importe ou, rendant la tâche plutôt longue. Avez-vous des conseils à me donner, est ce possible de changer ? Je ne pourrai jamais vivre avec quelqu’un si je continue à ce rythme…

Cinquante nuances… de désordre

Depuis 10 ans, je me spécialise dans le désordre résidentiel.

chambre-en-desordre-rangement1
Je voudrais faire quelques nuances à ce propos :

  • Si vous êtes heureux dans votre bordel, n’y changez rien !
  • Si vous retrouvez en tout temps vos objets, que vous n’êtes pas gêné ni stressé de recevoir de la visite surprise, vous n’êtes pas bordélique.
  • Si vous accumulez une grande quantité d’objets, mais que vous n’avez aucune difficulté à faire le tri de temps à autre… tout va bien.
  • Si vous regarder des émissions télé comme «Désordre extrême» et que vous vous trouvez «pas si pire» vous devez commencer à vous questionner.
  • Si vous ne voyez plus le dessus de vos commodes, vous avez peine à travailler sur votre bureau, si vos impôts ne sont pas fait depuis quelques années, que vous ne savez pas par où commencer et que vous êtes incapable de vous débarrasser sans douter de vos actions à chaque objet… ça ne va plus bien du tout. Vous avez sans doute un TAC (trouble accumulateur compulsif)
  • Si vous êtes incapable de marcher dans votre propre maison sans vous cogner les orteils, et ce partout partout. Si vous ne voulez pas jeter vos déchets, de peur de perdre une info ou un souvenir important… vous souffrez peut-être d’insalubrité morbide.

Il y a plusieurs nuances de désordre. Certaines sont très pénibles à voir et à vivre. Ne restez pas seul avec ce trouble.

Vous pouvez venir me consulter pour vous ou pour un tiers, ou, participer à mon étude.

Sinon, vous pouvez vous joindre à un groupe de soutien du TOC de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.
Karine Bergeron, répondra à vos questions.

Quoi qu’il en soit, il y a des solutions

L’automne, période de changement

BléLa rentrée scolaire, les feuilles qui bientôt nous en feront voir de toutes les couleurs, les légumes frais et les braisés, la maison qui se rafraîchit… j’adore l’automne. C’est une période calme où l’on récolte ce que l’on a semé.

Depuis le mois de juin dernier, à cause de ma promotion estivale à 20 $ & 40 $ la séance et, de plusieurs références, j’ai eu beaucoup de visite dans ma forêt urbaine.

Hier, je prenais soin d’informer par courriel toute ma clientèle, qu’à partir du 1er octobre, mes tarifs gradueront à 60 $ pour une séance de 75 minutes.

À la suite de quoi, j’ai reçu ce courriel de la part d’un client:

– … Pour ce qui est du prix en octobre je suis content que vous m’en avisiez d’avance, ce n’est pas un problème. Je trouvais d’ailleurs que vous chargiez trop peu pour un service de cette valeur…

Cela m’a réconfortée, car il n’est jamais très facile de se donner de la valeur, malgré tout plein de beaux messages de ce type, et,  même quand on est coach soi-même.

– … Ce que j’ai vécu avec toi était tellement expérientiel ! 
Je n’ai pas particulièrement eu d’épisodes d’angoisse depuis qu’on s’est vu la dernière fois. 
Ce qui est vraiment génial ! Je me sens plus libre et plus légère. Je n’aurais jamais pensé qu’une seule séance puisse me faire autant de bien. Tu peux compter sur moi pour continuer à parler en bien de toi et de mon expérience parce que dans mon cas, ça été un véritable succès. 
Un gros merci.

Mon horaire automnal sera les mardis et les jeudis de 9 à 21 heures, ainsi que certains samedis.

Vous savez que j’émets des reçus ? Ils sont acceptés par la plupart des assurances collectives et dans vos impôts au provincial (ne s’applique pas au fédéral)

[fbshare type= »button »]